Close

Guide du vapoteur

Vous souhaitez arrêter de fumer et vous souhaitez acheter votre première cigarette électronique ?

Vous êtes débutant ou pro de la vape ?

Les articles ci-dessous sont fais pour vous! Notre mission est de vous donner les meilleurs conseils et de vous fournir les meilleures explications sur le fonctionnement d'une cigarette et de différents accessoires. 

Nous vous expliquerons aussi les différentes pièces comme les atomiseurs, clearomiseurs, box, drip tips et autres.

Cigarette électronique

E-liquides

Batteries et recharges

Tabac chauffé, ce qu’il faut savoir

Devant le succès grandissant des cigarettes électroniques, les grands fabricants de tabac ne pouvaient pas rester les bras ballants. Et pour cause, chaque année c’est des milliers de fumeurs qui se mettent à la vape, autrement dit des milliers de clients qui disparaissent. Ils ont donc décidé de riposter en développant un tabac qui, soit disant, concurrence directement les e-liquide, on parle du tabac chauffé.

Voici donc tout ce qu’il faut savoir sur le tabac chauffé et pourquoi il faut s’en méfier.

Le tabac chauffé aussi appelé Iqos :

En apparence, l’IQOS a tout d’une cigarette électronique, on retrouve une batterie, un bouton on/off et doit être rechargé. Jusque là difficile de faire la différence mais la comparaison s’arrête là.

Avec ce dispositif, point de e-liquide utilisé pour recharger, l’IQOS requiert des sticks pour fonctionner. Et ces petits tubes n’ont rien avoir avec du e-liquide. Ils contiennent un filtre et du tabac, autrement dit une composition plus que semblable à celle d’une cigarette classique. Certes le briquet n’est plus d’actualité mais il laisse place à une plaque chauffante intégrée dans le modèle électronique qui fait grimper la température du tabac contenu dans le stick entre 300 et 350 degrés, contre 850 à 900 degrés pour une cigarette fumée.

Philip Morris indique que « l’IQOS est un appareil électronique qui chauffe le tabac sans le brûler, générant une vapeur de tabac », “vapeur” qui sera inhalée par l’utilisateur du dispositif. Cette technologie est donc totalement exempte de combustion, un détail que ne manquent pas de faire savoir les cigarettiers proposant ce dispositif.

Selon Philip Morris, le tabac chauffé comporterait des niveaux de composants nocifs qui sont en moyenne entre 90 et 95 % plus bas que ceux trouvés dans la fumée d’une cigarette conventionnelle. Il aurait fallu 10 ans de recherches et près de 300 chercheurs pour obtenir ce résultat.

Pourquoi se méfier du tabac chauffé ?

Si, comme l’avance les cigarettiers, le tabac chauffé est moins dangereux pour la santé, pourquoi devrions nous nous en méfier ? Et bien tout simplement parce que nous ne pouvons pas faire confiance à l’industrie du tabac.

Il n’y a pas de combustion mais il y a pyrolyse (production d’une chauffe intense en l’absence d’oxygène) et cette méthode n’est pas sans danger pour la santé.

On constate en effet que l’Iqos produit 4% de monoxyde de carbone, de l’acroléine, du formaldéhyde, du benzaldéhyde,  et même du goudron.

De plus, cette méthode ne permet de sortir de l’addiction au tabac sans compter sur le fait que ce dispositif est uniquement disponible chez les buralistes...

Inutile de vous dire qu’il est impossible de comparer une cigarette électronique à du tabac chauffé. Le fonctionnement est totalement différent. Avec une e-cigarette, il n’y a ni pyrolyse ni combustion.


Close